Jack Davison

Date de naissance : 29 décembre 1990, Cambridge, Royaume-Uni.

Formation : Jack Davison photographie dès l’âge de 15 ans ses proches et les étrangers de son village natal dans la campagne d’Essex au sud-est du Royaume-Uni. Autodidacte, sa première rencontre avec la photographie se fait sur Internet, où il se forme grâce aux photographes qu’il rencontre en ligne. Des sites phares comme Flickr lui permettent de partager ses inspirations et surtout d’échanger avec d’autres photographes comme Brett Walker, son mentor. Son expérience est donc fermement ancrée dans les pratiques des communautés en ligne. Davison a également étudié la littérature anglaise à l’université de Warwick.

Esthétique : L’expérimentation fait partie intégrante du travail de Davison. Instinctives et audacieuses, ses photographies prennent à contre-pied les codes esthétiques et les genres, de la photographie animalière en passant par la nature morte, du portrait de mode jusqu’aux compositions abstraites dignes de peintres surréalistes. S’il est plus à l’aise avec le noir et blanc, Davison manie également avec brio les couleurs saturées.

Sources d’inspiration : Le monde qui l’entoure de manière générale. Mais aussi Salvador Dalí, Pablo Picasso, la photographie moderniste, Man Ray, Irving Penn, August Sanders, Vivian Maier, Walker Evans, le livre « Least Wanted » de Mark Michaelson, les images chinées, ou encore les vieilles photographies de famille abandonnées qu’il collectionne.

Anecdotes : L’un des rêves de Davison était de devenir biologiste marin. Lorsqu’il réalise un travail de commande, il prend toujours une photographie pour son travail personnel. Davison aime les chiens, la nature et les ombres. Il aime pardessus tout désorienter les spectateurs.

Découvrez le coffret Wombat No. 36 de Jack Davison.

← Article précédent Article suivant →